Le Jardin Atelier

Le jardin se divise en deux parties.

Le jardin initial, dont la volonté première est de trouver une solution pour conserver aux arbres dont le volume doit être contrôlé, des formes qui rappellent des formes naturelles.

Grâce aux techniques de tailles traditionnelles françaises (topiaires, tailles architecturées) nous savons contraindre des arbres dans des volumes plus petits que les volumes naturels. Mais les arbres ainsi taillées prennent des formes géométriques qui n’ont rien de naturelles.

En s’inspirant des traditions de tailles asiatiques et des connaissances de l’arboriculture moderne, Claude Le Maut a développé une technique de taille qui, permet de contrôler le volume des arbres, leurs formes et la densité de leurs feuillages. Les arbres ainsi taillés sont appelés : arbres jardinés.

Sous les arbres ainsi taillés règne une atmosphère de clairière, où vivent arbustes, vivaces et vagabondes, accompagnés de la faune qui a bien voulue les suivre.

Le nouveau jardin s’ouvre sur un jardin d’eau autour duquel de nombreuses herbacées, de jeunes arbres et arbustes et la faune qui les accompagne s’épanouissent en pleine lumière. En quittant le jardin d’eau des légumes se mélangent aux herbacées, pour former le potager.

 

L’Atelier est membre de l’association des parcs et jardins de Bretagne (APJB).
L’Atelier est membre de l’association des parcs botaniques de France (APBF).
L’atelier est membre de l’association ARBRES (arbres remarquables, bilan, recherche, étude et sauvegarde)